mccain_bushBon, eh bien c'est en ce moment que se joue la victoire à l'élection présidentielle états-unienne.
En effet, depuis deux jours le suspens est à son comble, le candidat républicain ayant décidé de ne pas participer au premier grand débat qui doit le confronter à son adversaire, le très en vogue Barack Obama - ou de le repousser ( pour mieux sauter ? ). Le motif ? Notre génie de l'économie ( il a avoué pouvoir relancer l'économie s'il était élu, ce qui est bien digne d'une campagne électorale, on n'a rien à dire chez nous, même après sa victoire notre nabotléon veut encore nous y faire accroire, et il y a même des gens qui le croient de bonne foi ), notre génie des affaires étrangères ( il sait désormais la différence entre des sunnites et des shi'ites, depuis qu'il a bourdé en Iran en mars dernier. Et il a déclaré savoir comment faire pour arrêter Ben Laden - c'est juste étonnant qu'il attende d'être élu pour le faire, mais bon, du coup on y croit à fond ), et notre génie des inégalités sociales ( bah oui, sa colistière par exemple, ou le lobbyiste Rick Davis ), bref, ce formidable génie politique a décidé qu'il interrompait sa campagne ( mais s'il l'interrompt totalement, que les gens ne s'attendent pas à ce qu'il les rembourse ) et qu'il bouderait le débat si le Congrès ne trouvait pas un accord bipartisan pour endiguer ( on sait ce que deviennent les digues par là-bas: remember la Nouvelle-Orléans ) la crise financière que traverse leur beau pays.
Or donc, il se pourrait que ce soir quarante millions d'états-uniens assistent ce soir à un débat où seul le candidat démocrate ( drôle de débat quand même, un forfait pour cause de pas envie de débattre, avec un prétexte tout beau tout neuf et tout pourri ) pourra expliquer son programme et pointer les failles de celui de son adversaire. J'avoue que cette perspective me laisse perplexe : comment est-il possible que McCain puisse refuser ce débat sans perdre d'office les élections ? Sa crédibilité, déjà bien entamée, pourrait prendre là un coup ultime.
Ce que je lui propose, c'est carrément d'abandonner et de laisser Obama accéder à la présidence.
A moins que les braves états-uniens ne voient dans ce geste un acte de bravoure, de volonté politique et d'humanité ( bah oui, il s'agit de fric tout de même, la base de toute humanité là-bas )
Ils en sont capables... ils ont bien élu Bush en 2004 ( en 2000 il n'avait pas été élu, mais c'est une autre histoire... )

Bref, j'ai bien peur que ce McCain ne soit lui aussi adepte de la poudre aux yeux et des écrans de fumée publicitaire pour pallier à son inaptitude...