Elodie Bradford : Intouchables – Téléfilm de Régis MUSSET – 2006
Une Columbo au féminin, interprétée avec gourmandise par l'excellente Armelle Deutsch, dans une intrigue secondaire, où l'on aperçoit également Eglantine Rembeauville, dont la beauté a le défaut de devenir très laide parfois.
7/20

Rendez-nous Jésus – Spectacle de Dieudonné M'BALA M'BALA – 2012
Mouais, c'est toujours un peu drôle, mais on est loin des grands moments d'il y a 6-8 ans.
5/20

Red Eye, sous haute pression – Wes CRAVEN – 2004
Un film réduit à sa plus simple expression : deux trois personnages, un seul lieu ( l'avion ), et la menace d'un attentat. Je vous jure qu'il n'y a rien de crédible, et rien de nouveau. C'est de l'ordre du téléfilm ou de l'épisode d'une série US, et la seule chose qui le sauve de l'ennui c'est le charme et le joli minois de Rachel McAdams. Un scénario un brin plus étoffé eût été bénéfique pour tout le monde, mais non.
5/20

Eté 44, la Libération – Documentaire de Patrick ROTMAN – 2004
Un documentaire documenté. Rotman fait toujours de l'excellent travail.
8/20

Grossesses nerveuses – Pièce de Jean-Yves ROGALE - 2011
Comme mon frère adore Henri Guybet, j'ai regardé cette pièce de boulevard qui accumule les mauvais mots et les allusions salaces. Et en effet, ça lasse. Dès la première minute.
1/20

Des Racines et des Ailes : de la Camargue à la Bretagne - 2011
La Camargue ça a l'air sympa. et la Bretagne, c'est magnifique. Faire les canaux, comme dans le reportage, c'est mon rêve. J'espère pouvoir faire comme le gars du reportage, qui a tout quitté vers 50 ans pour devenir éclusier et retaper des péniches.
8/20

The Queen – Stephen FREARS - 2006
C'est un peu ennuyeux, et puis l'histoire de la reine et Lady Di, je m'en fous royalement. Helen Mirren est très bien. mais non, je me suis ennuyé.
6/20

*(500) Days of Summer – Marc WEBB - 2007
Revu cette excellente petite comédie romantique.
12/20

Virgin Suicides – Sofia COPPOLA - 1999
Je n'ai vu que la deuxième moitié. Ca semblait pas mal.
?/20

Au bas de l'échelle – Téléfilm d'Arnauld MERCADIER – 2010
Une comédie réalisée par une connaissance de l'époque lycée, mais qui selon moi à le malheur de ne faire ni du Tarkovski, ni du Carax, ni du Kieslowski, ni du Sautet. C'est de la comédie basse consommation made in TF1, et bon d'accord Helena Noguerra est craquante, mais c'est un peu pauvre tout de même.
6/20

La Bastide Blanche – Téléfilm de Miguel COURTOIS - 1997
Plus mièvre tu meurs. Léa Bosco, étrangement inconnue et disparue des écrans depuis lors.
2/20

Le Vol de l'Albatros – Téléfilm de Nathan Miller – 2011
Un petit téléfilm très sympathique. Rien que de très banal niveau histoire, une réalisation très transparente, mais quelques petits dialogues savoureux, et surtout un plaisir de comédiens, Arditi en tête, en majesté, dans un rôle sur mesure. Rien d'extraordinaire, donc, mais bien aimé. La petite Stéphanie Crayencour a un corps parfait, et une douceur féminine fascinante, dans la voix et le regard. C'est fou ce qu'une femme peut singer à merveille le sentiment amoureux rien qu'avec un battement de cil.
10/20

Australia – Baz LUHRMANN – 2008
Je crois n'avoir absolument pas suivi ce film qui ne m'intéressait aucunement.
2/20

Lol – Lisa AZUELOS – 2009
J'aime bien les films sur l'adolescence. Celui-ci était plutôt pas mal. Un peu cliché et sommaire, mais amusant et rafraichissant.
8/20

Le Cactus – Michel MUNZ et Gérard BITTON – 2005
Heureusement qu'il y a Alice Taglioni, parce que c'est vraiment très mauvais. Encore que au début, ça passait encore, et puis il y avait Alice Taglioni, mais une fois arrivés en Inde, avec le duo censément comique à la Pierre Richard-Depardieu mais uniquement lourdingue, et l'accumulation d'inepties, non, c'est pas possible. Sauf pour Alice Taglioni, qui malheureusement ne sert à rien.
4/20

Quelqu'un de bien – Patrick TIMSIT – 2001
J'ai tenu une demi-heure.
Une mauvaise note/20

Largo Winch II – Jérôme SALLE – 2010
Où l'on aperçoit un tableau de John Waterhouse, un de mes peintres fétiches. Et ça c'est surprenant. Sinon, un scénario et une réalisation bien huilés, mais en adaptant du Van Hamme les scénaristes n'ont pas eu grand chose à faire. Moi aussi je veux bien collaborer à écrire l'adaptation ciné de Thorgal, aucun problème : je te pique le meilleur de tous les albums et je te signe une saga de sept longs-métrages sans me fatiguer.
8/20

Je cherche Jeanne – Documentaire de Franck SAINT-CAST - 2010
Un documentaire casting making-off film dans le film tourné au Conservatoire et à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen, avec de jeunes chanteuses comédiennes.
8/20

C'était à Rome - Mark Steven JOHNSON - 2010
Encore une comédie romantique gâchée par la tentation idiote de coller de la débilité bien grasse à l'américaine tous azimuts, ce qui empêche de passer outre. Et puis de Rome nous ne verrons qu'un centimètre carré, ce qui fait peu, alors qu'il aurait pu y avoir matière à de belles choses. Remember « Vacances Romaines ». Tant pis, il ne reste donc que la frimousse irrésistible de la minuscule Kristen Bell.
7/20

Hellfest, le métal expliqué à ma mère – Documentaire de François GOETGHEBEU - 2012
Moi ça va, ma mère a toujours adoré toutes les musiques que j'écoute, et en particulier le métal. Il faut dire que j'écoute du métal tout à fait audible - exceptées deux ou trois extrémités - et qu'à la vision de ce documentaire je comprends mieux la stupéfaction de ceux à qui je dis que je suis un adepte de ce style. Parce ce qu'il faut bien reconnaître que je n'ai rien à voir avec ce public de métalleux et que je déteste tous les groupes en présence, qui à leur tour n'ont rien à voir avec ce que j'écoute et admire. A l'évidence, le métal est constitué à 99% de groupes insupportables, et à 1% de groupes géniaux. Un petit reportage sympathique.
6/20

La Proposition – Anne FLETCHER - 2009
Sandra Bullock dans une comédie où pitreries et débilités laissent peu de place à la romance, gâchée et creuse.
7/20

Another Cinderella Story - Damon SANTOSTEFANO - 2008
Où le prince retrouve sa princesse en dansant. Mignon. Selena Gomez, mignonne.
6/20

Mon curé chez les nudistes – Robert THOMAS - 1982
Il fallait bien que je le vois un jour.
0,5/20

*Lolita malgré moi - Mark WATERS - 2004
Déjà vu. Une petite comédie franchement niaise.
5/20

Le jour où je l'ai rencontrée ( The Art of getting by ) - Gavin WIESEN - 2011
Un film conseillé par Laura. Vu le premier quart d'heure. Empêché de voir la suite. Je le verrai plus tard...
Je ne sais pas encore/20

Métronome – Documentaires de Fabrice HOURLIER - 2012
Mouais. C'est très mal foutu ( acteurs à fausses barbes et reportages in situ en photos ), mais pas inintéressant.
6/20

Clem, Saison 2 – Mini-série de Joyce BUNUEL - 2012
C'est mignon. Très guimauve et télé-formaté pour la famille, mais bon, ça fait du bien de temps en temps.
7/20

 

Vieux films

Rancho Bravo – McLAGLEN – 196
Tenté de le voir une seconde fois, mais encore échoué.
Une mauvaise note/20

L'Homme aux clés d'or – Léo JOANNON – 1956
Un beau rôle pour Pierre Fresnay, ainsi que pour Annie Girardot. je m'attendais à une histoire plus complexe, une vengeance, ou au moins un suspens. Mais c'est relativement convenu, un demi-siècle plus tard.
10/20

La Reine vierge – George SIDNEY – 1953
J'ai essayé à deux reprises de le regarder, mais impossible, le doublage étant d'une qualité sonore extrêmement médiocre, et donc insupportable. Je crois que le film n'était pas très intéressant non plus.
4/20

Une Balle vous attend – John FARROW – 1954
Jean Simmons dans un drôle de film entre western et polar, le tout saupoudré de romance et de considérations philosophiques. Agréablement surpris.
8/20

*Le Secret – Robert ENRICO – 1974
Je ne me souvenais plus du tout de ce film. On y reconnaît bien la patte de Enrico, la bonhommie de Noiret, la belle bouille de Marlène Jobert, et le jeu tout en ambiguïté de Trintignant, dont le rôle me fait penser fortement à un vieil ami. Il y a également une très belle partition de Morricone. La fin est d'un dramatisme ( et je suis étonné que ce mot n'existât pas ) assez fort.
8/20
« S'il est fou, il nous tuera, et s'il ne l'est pas, on sera tués »

Hangover Square – John BRAHM – 1945
Encore un petit film magnifique signé John Brahm, après « The Locket », tout du moins sur le plan formel. Un très beau travail de cadres, de lumières, de mouvements de caméra. Egalement un jeu intéressant sur le noir et le blanc, la blonde amoureuse et la brune manipulatrice, les deux facettes de la personnalité du héros, le gentil et le monstre. On retrouve l'ambiance de « Hantise », adapté du même romancier. Le trop court rôle de Linda Darnell est parfait pour elle, et tragiquement prémonitoire, pour qui sait comment elle est morte. Musicalement, on entend déjà les prémices de ce que Hermann fera de meilleur chez Hitchcock. Un film que je retardais de voir depuis longtemps ( il y a plein de films que je suppute aimer et que je me laisse pour plus tard ). Comme je m'y attendais, c'est un beau film, mais malheureusement il n'en reste pas grand chose au-delà de l'ambiance et des qualités esthétiques.
10/20

Le Fabuleux destin de Désirée Clary – Sacha GUITRY – 1941
Une fantaisie historique pas bien folichonne. C'est même pauvre en bons mots, il y a surtout des clins d'oeils historiques ("Eh bien Cambronne, vous ne dites rien ?")
5/20

*Une Vie – Alexandre ASTRUC – 1958
Je l'avais déjà vu, et je ne m'en souvenais plus. Tout cela est trop rigide, le jeu est trop maniéré, les intonations sonnent à côté. La narration, par exemple, avec la voix de Maria Schell, est insupportable. Je ne parle pas de l'histoire, banale et convenue, anodine.
4/20
HangoverSquare_