*Contact – Robert ZEMECKIS – 1997
J'avais bien aimé, mais j'avais oublié tout le côté conflit entre science et religion, qui est intéressant en soi mais aussi un peu lourd, surtout à répétition. Du coup, ça dure une éternité, ça met une heure et demie à décoller. Il n'y a donc de SF qu'une dernière heure. En fait c'est un film qui se refuse par tous les moyens à commencer.
LFMDH : Elle finit sur une plage où elle retrouve l'image de son père, messagère des extra-terrestres. Le voyage a juste eu lieu le temps que sa sphère tombe du haut de la nacelle jusque dans l'eau. A la fin, tout le monde est persuadé qu'il s'agissait d'un canular du milliardaire farfelu qui a financé le projet.
/20
« J'ai besoin de preuves pour croire à l'existence de dieu – Tu aimais ton père ? Prouve-le »

Sept Psychopathes – Martin McDONAGH – 2012
C'est marrant, c'est loufoque, c'est absurde, ça va loin dans l'humour noir, j'ai bien aimé. L'imbrication des différentes scènes, des personnages, les dialogues, les personnages tous plus déjantés les uns que les autres, mais dans le potache, c'était vraiment une bonne idée. Après « In Bruges », le McDonagh ne démérite pas, c'est un peu le même délire, mais au lieu des brumes nocturnes de la cité magique, on a les rues sans fin et les déserts californiens. La deuxième moitié par contre est nettement moins inventive et traine en longueur, ça n'apporte plus rien et ça tourne en boucle sur l'écriture hypothétique du film, bref, il manque une idée pour faire rebondir tout ça, or là on suit parce que c'est rigolo et bien écrit, mais pas plus, déçus car on sait que ça ne va pas s'arranger avant le générique.
8/20

Du Goût et des couleurs – Téléfilm de Michaëla WATTEAUX – 2006
Légitimus et Broustal. Bof.
6/20

Star Wars VII : Le Réveil de la Force – J.J. ABRAMS – 2015
Pour un vieux fan lambda comme moi ( pas un acharné ), ce remake passe sans trop de difficultés, malgré les nombreux défauts du scénar, les innombrables hasards, incohérences et invraisemblances, et son petit méchant en carton-pâte. Je n'en attendais rien de précis, je me suis donc laissé embarquer et c'était un petit plaisir de nostalgie référentielle plus qu'une grande découverte.
10/20

Les Miller, une famille en herbe – Rawson Marshall THURBER – 2013
Amusant
8/20

*Prometheus – Ridley SCOTT – 2012
J'aime bien, mais j'aurais vraiment aimé qu'il fasse la suite, qui s'avérait grandiose.
9/20

Cluedo – Jonathan LYNN – 1985
Pas tenu très longtemps.
?/20

The Secret (The Tall Man) – Pascal LAUGIER – 2012
Mouais, guère intriguant.
6/20

Un Chemin avec Edmond Baudoin – Documentaire de Jacques SAMSON & Christophe CAMOIRANO – 2013
Un bout de chemin avec Baudoin, c'est forcément passionnant. Et ça donne furieusement envie de se remettre au dessin.
12/20

L'Inconnu de Brocéliande – Téléfilm de Vincent GIOVANNI – 2016
Là on retombe dans le plus mauvais de cette série. J'aime beaucoup Claire Keim, mais décidément elle n'a pas de chance. Un scénario des plus pénibles, aucune crédibilité, aucun respect du spectateur. Gros foutage de gueule.
4/20

Mort prématurée – Téléfilm de José PINHEIRO – 2007
Est-il décemment possible de faire plus mauvais, j'en doute. Un véritable cas d'école. Le Pinheiro il n'a jamais su réaliser, comment fait-il pour continuer ?
1/20 ( et je suis gentil )

L'Île aux Femmes – Téléfilm de Eric DURET – 2016
Ca se passe à Ouessant, donc j'aime bien l'ambiance, normal, et l'actrice (Agogué très bien en plus d'être toujours aussi jolie), mais pour ce qui est du scénar on a encore droit à une énième histoire improbable liée à l'héroïne, ce qui n'apporte rien et me navre toujours plus à chaque fois.
7/20

Evasion – Mikael HAFSTRÖM – 2013
Avec Stallone et Schwarzenegger. J'ai trouvé ça plutôt pas trop mal, dans le genre.
8/20

La Cité des dangers – Robert ALDRICH – 1975
Ce film a-t-il le moindre intérêt ? J'en doute fort. Un film américain de base qui ne ferait même pas un épisode de série actuelle, avec des clins d'oeil au cinéma français ( Deneuve en potiche inutile ) pour bien appuyer le côté totalement raté de l'entreprise.
3/20

Terre damnée (Cooper Canyon) – John FARROW – 1950
Western avec Milland et Lamarr. Aucun souvenir.
?/20

Trente minutes de sursis (The Splendor Thread) – Sydney POLLACK – 1965
Je découvre Anne Bancroft, très bien.
8/20

Meurtre sur le lac Léman – Téléfilm de Jean-Marc RUDNICKI – 2016
Voilà, c'est mieux. Pas d'intrigues familiales avec les enquêteurs, une bonne petite enquête, de bons dialogues entre les deux flics, j'ai bien aimé.
8/20

Le plus beau jour – Pièce de David FOENKINOS – 2016
Une banale petite histoire de couples qui finissent par s'intervertir, comme on s'y attend dès la première minute. Le petit Davy Sardou joue hyper mal, les autres sont bien. C'est plaisant sans plus. Une jolie Dounia Coesens, au sourire ravageur, en infirmière de rêve.
8/20

Projet X – Nima NOURIZADEH – 2012
Okay... encore une fois il pourrait y avoir une jolie romance entre le héros et son amie de toujours, mais il faut surtout en faire des tonnes en obscénité et action pour en faire un film pour jeunes américains, avec le plus de seins et de débiles possibles.
2/20

Sur la Piste des Apaches – R.G. SPRINGSTEEN – 1966
Western tout naze
4/20

The Call – Brad ANDERSON – 2013
Bah oui bien sûr, une fille qui se cache et appelle la police parce qu'un individu est rentré chez elle, la ligne est coupée et tu rappelles, t'es pas conne déjà. Bon sinon c'était divertissant.
8/20
LFMDH : Elles finissent par séquestrer le tueur dans sa propre cachette

Monuments Men – George CLOONEY – 2014
Un peu léger sur le sujet, et sans renouvellement, sans rebondissements pour apporter un peu de piquant, de suspens, ça ronflotte pas mal en fait.
8/20

La Face – Téléfilm de Marc RIVIERE – 2015
Avec Solo et Girardot. Ca fait sérieusement penser au « Le Septième juré », c'était pas mal.
8/20