Je me demandais depuis quelques jours d'où venait cette expression, ce mot à l'orthographe si particulière, et sa signification.

Le mot for vient du latin forum ( "place publique", "marché" ). Il est employé dans cette expression avec la signification de tribunal, de juridiction. Opposé, au XVIIe siècle, au for extérieur, qui désignait l'autorité sur les choses de la société, le for intérieur désignait le pouvoir ecclésiastique qui avait autorité sur les choses spirituelles, sur la conscience des individus.

On emploie aujourd'hui cette expression au sens figuré pour référer au jugement intime que peut exercer la conscience de chacun ou lorsqu'on s'en remet à sa conviction la plus intime.

On peut dire "en mon for intérieur" ou "dans mon for intérieur"