Expendables 2 : Unité d'élite – Simon WEST - 2012
Trop bien, un gros film de baston tout pourri avec des dialogues vachement trop drôles. Un régal.
1/20
« Repose en pièces »

Le Sang de la Vigne : Boire et déboires dans le Val de Loire – Téléfilm de Marc RIVIERE – 2013
Sais plus.
6/20

Les Ailes de l'enfer – Simon WEST – 1997
J'ai déjà dû voir cette gosse daube en fait. Qui plus est grosse daube avec cette grosse tanche de Nicolas Cage. Cool, on voit Monica Potter ( la Julia Roberts blonde, pour laquelle je regardais cette merde ) trois secondes au début et cinq secondes à la fin. Ca vaut donc bien :
2/20

Les Toqués : Allô Mars, ici Vénus - Téléfilm de Laurence KATRIAN – 2010
Mm. Plus grand chose à en dire.
6/20

Née sous Giscard – Spectacle de Camille CHAMOUX – 2015
Vue dans « Les Bonobos » de Baffie. Un spectacle pas trop drôle, ni même amusant, plutôt une réflexion nostalgique et désenchantée sur l'existence et notre génération. Sinon elle joue bien et elle est rigolote.
6/20

Le Sang de la vigne : Question d'eau de vie... ou de mort – Téléfilm d'Aruna VILLERS - 2013
Elle vieillit bien Hélène de Saint Père.
6/20

Les Toqués : La Cuisine de l'amour – Téléfilm de Laurence KATRIAN – 2010
Mm.
6/20

Les Confessions de Stéphane Rousseau – Spectacle – 2011
Un peu trop égocentré et à base de blagues sexuelles lourdingues, mais on sourit un peu.
6/20

L'Affaire Gordji, histoire d'une cohabitation – Téléfilm de Guillaume NICLOUX – 2011
Le titre parle de lui-même, mais j'aurais préféré un film sur Mitterand/Chirac.
5/20

Meurtres à Guérande – Téléfilm de Eric DURET – 2015
Mouais, ça passe, notamment parce que ce n'est pas trop mal filmé, parce qu'il y a une bonne flanquée de séquences tournées dans le marais poitevin, parce que Claire Borotra n'est pas désagréable à regarder, et qu'il y a une jolie brunette, Héléna Soubeyrand, déjà vue dans « Les Héritières ». Ensuite, la pseudo histoire d'amour entre les deux flics, bof, et l'intrigue avec ses ramifications emberlificotées à base de Gilles de Rais et compagnie, très très bof.
7/20

Dans les coulisses du Paris Rive Gauche – Documentaire de Laurent LEFEBVRE – 2015
Pour qui comme moi adore un certain Paris.
8/20

The Dark Knight Rises – Christopher NOLAN – 2012
C'est moi ou c'est chiant, en plus d'être complètement risible ? Après le 9-11 dans le précédent, la crise financière. Okay, bah ça ne m'intéresse pas une seconde.
6/20
« Il n'y a pas de désespérance véritable sans espoir »

La Trilogie marseillaise : Fanny – Téléfilm de Nicolas RIBOSWKI - 2000
Passable. Poli. Presque plat. Pourquoi pas. Mais pourquoi les retourner ? Ce n'est pas du Pagnol.
6/20

La Trilogie marseillaise : César – Téléfilm de Nicolas RIBOSWKI - 2000
Passable.
6/20

Les Toqués : Un Nouveau départ - Téléfilm de Laurence KATRIAN - 2011
Hola, on a droit à de la grande comédie de qualité là. Qu'est-ce que j'ai pu rigoler dites donc. Ah ah ah.
4/20

La Boule noire – Téléfilm de Denis MALLEVAL - 2014
Bernard Campan est très bien dans ce rôle de déprimé. Gentille petite chronique d'une époque, surprenante parce que sans grande surprise.
6/20

Vous êtes mon sujet – Pièce de Didier VAN CAUWELAERT - 2015
C'est intéressant, il y a une mise en perspective - ou en abime - de différents sujets qui me parlent : la création et l'existence artistiques, la page blanche, l'écriture, les moteurs d'inspiration, le rapport à la mère, la mémoire, mais plus on avance et plus j'étais paumé, au point de totalement perdre pied.
6/20

21 Jump Street – Phil LORD - 2012
Euh, c'est quoi le rapport avec la série cette comédie pour débiles profonds ? Je zappe direct.
1/20

Les Aventures de Tintin – Steven SPIELBERG – 2011
Toujours plus. Toujours plus, le cinéma américain. Toujours plus d'action, toujours plus de mouvement, toujours plus de bagarres, toujours plus d'invraisemblances, toujours plus d'effets spéciaux, toujours plus de surenchère, toujours plus de ridicule, tout cela pour aucun résultat. Il se trouve que le Tintin que j'aimais enfant, ce n'est pas cela. Ni les albums choisis, ni ce qui en est fait dans cette avalanche de rebondissements ineptes.
4/20

Tu es mon fils – Téléfilm de Didier Le PECHEUR - 2015
Donc pendant tout le film la mère croit que son fils adolescent est coupable du meurtre d'une jeune adolescente, et en fin de compte, bah il est vraiment coupable. J'ai regardé d'un oeil mais ça me semblait pas mal fait.
6/20

Un Père coupable – Téléfilm de Caroline HUPPERT – 2014
Après le fils, le père. Elle joue pas terrible Bäsler. D'ailleurs je crois qu'elle n'a jamais vraiment bien joué. Wolkowitch lui s'en sort pas mal.
6/20

Les Enquêtes de Vera – Série de Elain COLLINS - Saison 2 - 2012
Episodes 3 4, et Saison 3 épisodes 1 2
J'aime vraiment bien cette série, c'est bien écrit et bien réalisé, je suis friand.
10/20

Almost Human – Série de J.H. WYMAN - Saison 1 - 2013
Episodes 10 11 12 13
Revu quelques épisodes. Bof. J'ai bien l'impression que ça n'a aucun intérêt cette série.
5/20

Inquisitio – Série de Nicolas CUCHE et Lionel PASQUIER - Saison 1 – 2012
Essayé un épisode. Et c'est tout.
4/20

Chefs – Série de Arnaud MALHEBE et Marion FESTRAËTS – Saison 1 – 2014
Episodes 1 2 3 4
Okay, donc lui il a sa mère morte qui lui prend la main pour cuisiner des plats magiques, et l'autre il cuisine des plats magiques qui ramènent les convives dans leurs plus beaux souvenirs ( heureusement qu'on a ces délires qu'une seule fois au début, j'ai bien compris que c'était pour nous montrer qu'ils ont du talent et du coeur, mais bon ). Le tout sur fond de magouilles et de durs à cuire, puisque ce ne sont pas des oeufs mais bien des anciens taulards, des écorchés au lourd passé, et qui par le plus hasardeux des hasards sont déjà tous liés par de mystérieux secrets. Ben tiens... Cela dit, j'aime bien. C'est du « Ratatouille » façon « Les Beaux mecs ». Elle joue super bien la petite Joyce Bibring. Me reste à voir la fin.
9/20

Virage Nord – Série de Virginie SAUVEUR - Saison 1 – 2015
Pour Judith Davis, une comédienne que je suis depuis ses débuts, et qui s'en sort ma foi pas trop mal. Une mini-série sympathique. Bien gris et tristoune, pas l'ombre d'un sourire, la fête à la déprime généralisée, mais une ambiance réussie. Il dit qu'il l'aime, il vient de lui sauver la vie, mais il ne veut pas partir avec elle vivre à Paris, je pige pas trop. Bien aimé.
9/20

Péplum – Série de Philippe LEFEVRE – Saison 1 - 2014
Episode 1
Du sous Kaamelott au rabais. C'est dire. C'est hallucinant à quel point c'est copié, mais sans le génie d'Astier. Des personnages débiles, des situations loufoques, des saynètes où tout passe par le dialogue, avec mes mêmes aspects modernes du langage, le même décalage, les guests, bref. Pas vraiment drôle, on sourit tout juste ( avec Cléopâtre IX au début ), pas intelligent, ça se suit mais faire aussi mauvais avec un aussi bon modèle - omniprésent - c'est plutôt pénible. J'espère qu'ils sont au moins vingt à travailler le script.
6/20

* * *

Les Mystères de Paris – André HUNEBELLE – 1962
Revu pour situer les lieux de tournage dans les ruelles du vieux Rouen disparu depuis. Mouais, au-delà de cette recherche, intérêt est vraiment très réduit. Il semblerait que la précédente adaptation soit plus réussie, à voir.
6/20

Rollerball – Norman JEWISON - 1975
Absolument aucun intérêt ce truc.
2/20

Jugement à Nuremberg – Stanley KRAMER – 1961
Regardé une heure seulement. Pas trop envie de me taper le film en entier.
?/20

Le Crime était presque parfait (The Unsuspected) – Michael CURTIZ - 1947
Beau travail de cadre, d'effets d'ombres et de lumières, de reflets, magnifiant le noir et blanc et le mystère de cette histoire un brin tordue et au scénar peu plausible. Par exemple : que fait le héros si bien informé ( et qu'on a vu dans la demeure juste avant ) pendant tout le milieu du film, au lieu d'empêcher les nouveaux meurtres, si ce n'est avertir les futures victimes pile poil comme par hasard au moment ou Claude Rains traîne une oreille dans les parages ? On l'aura compris : un film réussi sur le plan formel.
8/20

Zone torride – William KEIGHLEY - 1940
Avec James Cagney. Je crois que ça passait, mais aucun souvenir.
7/20