Bon allez, on va encore essayer de remonter d'un cran mon barème de notes.

Tara Road – Gillies MacKINNON - 2005
Un échange de maisons entre une américaine, Andie McDowell, et une irlandaise, Olivia Williams. Un peu émouvant mais aussi bien soporifique.
7/20

Absence de malice – Sydney POLLACK – 1981
Une petite histoire d'amour sur fond d'enquête policière. Très anecdotique. Et l'actrice, Sally Field, a une tête de chien blessé ahuri qui ne charme pas vraiment. Ah au fait,  le LFMDLH ( le fin mot de l'histoire ) : rien capté.
5/20
« Vous appelez ça une fuite ? La dernière fois qu'il y a eu une fuite comme ça, Noé a fabriqué son arche... »

Blanche Maupas – Téléfilm de Patrick JAMAIN - 2009
Très bon petit téléfilm sur une injustice militaire de la guerre 14-18. L'injustice, il est vrai, est un excellent axe dramatique, qui suffit bien souvent à remplir un scénario. Et ici en plus la structure narrative en flash-back est intelligente. Belle interprétation de Romane Bohringer.
10/20

Maigret et le Libery Bar – Téléfilm de Michel FAVARD - 1997
Une belle brune, jamais vue, qui sort un film ce mois-ci, Marina Golovine. Et une enquête en carton.
6/20

Maigret et les Brumes du port – Téléfilm de Charles NEMES - 1996
Mignonnette petite actrice blonde, Jeanne Marine.
6/20

De Guerre lasse – Robert ENRICO – 1987
Vu 5 minutes. Puis j'ai téléphoné à une amie et je n'ai rien suivi.
?/20

Hors du temps – Robert SCHWENTKE - 2009
A la base, ce film a tout pour me plaire : déjà, Rachel McAdams, magnifique. Puis une histoire d'amour avec des complexes temporels. Le problème c'est que le charme n'a pas trop opéré. J'ai un peu vécu le film sans jamais me sentir concerné par leur amour, et j'étais un peu perdu dans les sauts dans le temps, la faute à un scénario un peu brouillon. Il faut dire aussi que c'est un prétexte à bien peu de choses captivantes. Il voyage dans le temps, et c'est tout. Du coup elle se retrouve un peu seule. Puis elle essaie d'avoir un enfant avec lui, mais l'enfant voyage lui aussi, mais avant de naître, et du coup elle fait fausse couche sur fausse couche. Jusqu'à ce qu'elle enfante avec celui venu du futur, et pas l'actuel. Bref, c'était bien mince niveau dramaturgie. Et ce qui aurait été génial, comme fin, c'est qu'il soit tué par une balle tirée par elle, enfant, à la chasse avec son père. Mais non. Même ça ils n'ont pas osé. Un film qui manque donc sérieusement d'histoire, pour voyager dedans.
10/20

Un échec de Maigret – Téléfilm de Jacques FANSTEN - 2003
Bof, pas captivant.
5/20

Jaurès/Clémenceau : Quelle république voulons-nous ? – Pièce de Bruno FULIGNI - 2014
Drouot et Santini dans une pièce un peu bavarde et assez "fermée", peu de choses à se mettre sous la dent en tant que spectateur avide de belles répliques ou de trame intelligente. Ici, rien que des monologues sans intérêt. Même pas l'impression d'un dialogue, d'une rencontre.
6/20

Maigret et le Marchand de vin – Christian de CHALONGE - 2001
Bénédicte Loyen, qui joue très bien, et Frémont, dans la séquence finale. Pas mal.
7/20

Stars 80 – Frédéric FORESTIER & Thomas LANGMANN – 2012
Une comédie de seconde zone, plaisant - le mot est un peu trop fort néanmoins - une fois.
6/20

*Un Jour sans fin – Harold RAMIS – 1993
Passée la première heure de comédie très réussie, le plus beau dans ce film, c'est l'idée de devoir séduire chaque jour la femme aimée, pour la connaître encore plus et revivre cette magie de la rencontre, de la première journée, la première soirée. Un beau conte de fée pour adultes. Une des meilleures comédies qui soit.
12/20
« Que feriez-vous si chaque jour était à chaque fois le même ? - Ca ressemblerait à ma vie... »

Et si on vivait tous ensemble ? – Téléfilm de Stéphane ROBELIN – 2010
Bedos, Rich, Jane Fonda et Pierre Richard dans un mignon petit téléfilm du samedi soir.
5/20

Coursier – Hervé RENOH - 2010
Ah ah ah, c'est trop drôle, le mec il est polonais alors il a un nom avec que des consonnes, et il se fait verbaliser par son père qui lui retire six points, ah ah ah. Paris, du rap, de jeunes coursiers qui jouent les cowboys, et en face de ça des malfrats hyper équipés dont des bonnasses et des grands blacks. Du coup, de l'action toute naze et des blagues toutes pourrie, des voitures et du luxe matuvu à foison. Et puis en comédien on a Michaël Youn, donc tout est dit. Ah oui, y a un chinois aussi. Ca doit être un scénar de Besson pour être aussi merdique.
2/20

La Vallée des Mensonges – Téléfilm de Stanislas GRAZIANI - 2013
Regardé pour Julie de Bona ( la belle Pauline dans « Camping 2 » ). Sinon, j'ai essayé de regarder à deux reprises, mais je n'ai rien suivi. Je ne saurais même pas dire s'il y avait une intrigue.
4/20

Bonjour ivresse – Pièce de Franck Le HEN – 2013
Mm, c'est mignonnet. Une pièce moderne sur des trentenaires en mal de vivre et d'amour. Quelques bonnes idées, quelques bons mots mais ça reste assez gamin et superficiel. Manque un peu de profondeur ou de gravité, de sérieux. Normal pour une pièce comique remarquez. Une jolie blonde, Agnès Miguras.
7/20

*15 août - Patrick ALESSANDRIN - 2001
Une sorte de « Le Coeur des hommes » avant l'heure, écrit par Lisa Azuelos. Plutôt plaisant, même plus que la première fois.
8/20

La Délicatesse – David et Stéphane FOENKINOS – 2011
Mignon.
9/20

Maigret et l'Hôtel du Nord – Téléfilm de Charles NEMES - 2005
Lizzie Bocheré, que j'apprécie beaucoup. Un bon dernier épisode.
7/20

Maigret et l'Ecluse numéro 1 – Téléfilm de Olivier SCHATZKY - 1994
Avec Jean Yanne. Belle ambiance Simenonienne à souhait.
7/20

Elementary – Série américaine, Saison 1 - 2012
Episode 14
8/20

Injustice – Série britannique, Saison 1, épisodes 1 à 5 - 2011
Donc le gars fait innocenter des mecs qu'il revient tuer s'il découvre ensuite leur culpabilité si je comprends bien. Ou peut-être les fait-il innocenter justement pour pouvoir les tuer, parce qu'il les sait coupables ? Il y avait déjà ce genre de trame dans un film vu il y a peu de temps.
8/20

Rizzoli & Isles, autopsie d'un meurtre – Série américaine, Saison 3 - 2012
15 – La série est tellement ronflante qu'il n'y a même pas de cliffhanger pour amorcer la saison suivante. C'est vraiment de la troisième zone ce truc. Hop, à la baisse.
6/20

Glee – Saison 1, épisodes 1 2
C'est bien sympa pour se détendre et s'endormir en musique. Reste à creuser sur d'autres épisodes pour déterminer s'il y aurait un autre intérêt.
7/20

Castle – Série américaine, Saison 5, épisodes 17 18 19
Super cet épisode 17 calqué sur Wes Craven, avec la découverte à la dernière minute de la véritable piste de l'enquête, dont on n'a rien su depuis le début. Trop fort. Hop, à la baisse.
7/20

Merlin – Saison 3, épisodes 9 10 11
De la grosse merde de sa mère. Oh trop bien, la blague d'Indiana Jones avec l'arabe (épisode 11)
4/20

* * *

Chicago – Tay GARNETT – 1931
Zappé direct. Ce que je faisais devait être plus intéressant.
?/20

Traître sur commande – Martin RITT – 1970
Pas suivi. A revoir.
?/20

Le Boulanger de Valorgue – Henri VERNEUIL – 1952
Mmm, plutôt quelconque.
4/20

*Le Corps de mon ennemi – Henri VERNEUIL - 1976
Vu et revu, mais bon y a quand même de sacrées répliques.
7/20
« Si vous appelez ce genre de filles des hôtesses, qu'appelez-vous au juste une pute ? »

Les Evadés de la Planète des Singes – Don TAYLOR - 1971
Pénible.
1,5/20

La Conquête de la Planète des Singes – Jack Lee THOMPSON – 1972
Insupportable.
1/20

Un mois très très pauvre en vieux films donc.