Rendez-vous l'été prochain (Jack goes boating) – Philip Seymour HOFFMAN – 2010
Un film déprimant. Il y a de petites touches mignonnes et poétiques, ça aurait même pu être drôle, mais on ne sait jamais trop sur quel pied danser. C'est au final trop grave, plombé et plombant.
6/20

Sur la piste du Marsupilami – Alain CHABAT – 2012
A part Lambert Wilson en Céline Dion...
4/20

Comment tuer son boss ? - Seth GORDON - 2011
Amusant.
7/20

Le Roman de ma femme - Djamshed USMONOV - 2010
Tenu cinq minutes, pas envie de voir ce film.
?/20

Paradis criminel – Téléfilm de Serge MEYNARD – 2009
Ahahah... le village s'appelle Laydene, c'est donc le paradis. Trop drôle. Le seul suspens des deux longs épisodes réside dans le fait de se demander « mais il est vraiment flic ce mec chelou qui ressemble à un psychopathe ? ». Passionnant. Pour le reste, c'est un long temps mort rempli de multiples histoires de familles inutiles, à base de frustrations sexuelles et autres pulsions envers des adolescentes. Ils sont d'ailleurs un peu tous hystériques dans le patelin. Passionnant. Dommage, moins long, moins tordu, ça aurait pu fonctionner, et surtout il n'y a que des bons comédiens : Labarthe, Lorit, Jouannet, et les comédiennes : Jemima West, Julie-Anne Roth, Joy Esther.
5/20
( Tiens, il y en a une qui me faisait penser à elle : elle devient quoi Roxane Mesquida ? )

Meurtre à l'Abbaye de Rouen – Téléfilm de Christian BONNET - 2014
Déjà le titre : il n'y a plus d'abbaye à Rouen, mais une abbatiale. Bon, sinon, comme prévu, c'était bien tout naze, avec une vieille intrigue à la noix, dans laquelle bien sûr le flic est concerné puisque comme par le plus grand des hasards son père connait tout le secret, et c'est la femme qui le soigne la meurtrière. Bref, du gros scénario de dernière zone. Il ne restait donc pour moi que les petites apparitions de lieux de ma ville adorée, et la frustration de ne pas pouvoir réaliser de film moi-même dans cette ville adorée sur de vrais histoires, pour lui rendre un véritable hommage. Et pourtant il est presque écrit...
6/20
( Comme par hasard toutes les scènes de ville se passaient à deux endroits : la rue des Faulx et la rue Damiette )

Ligne de mire – Nicolas HERDT – 2014
Un bon petit thriller à l'américaine, mais trop franchouillard.
7/20

La Femme cachée – Téléfilm de Michel FAVART – 2012
Bah oui, la fille est poursuivie mais elle garde son portable, normal. Un peu tout moisi comme scénario. Ne reste que la petite Chloé Stefani.
5/20

Sweet Summer Sun – Concert des Rolling Stones - 2013
Quand je pense au précédent concert, en 1969, avec Mick Taylor, il y avait de l'énergie, c'étaient des rockeurs, il se passait quelque chose. Mais là, 50 ans plus tard, ce sont vraiment des papys qui récitent les mêmes chansons depuis des lustres, qui les font durer dix minutes chacune, jusqu'à l'écœurement. Watts joue son petit jazz dans son coin, Richards nous fait sa Marylin sur la bouche d'égoûts, et Jagger fait sa danseuse-automate en bougeant les bras... bref je suis fatigué rien qu'à les regarder. C'est vraiment devenu du rock à pantoufles leur cirque.
5/20

Le Choc des Titans – Louis LETERRIER – 2010
Ce genre de conneries, je peux tenir trois minutes. Pas plus. Déjà que l'original était naze...
2/20

Joseph et la fille – Xavier de CHOUDENS – 2010
Dutronc et la fille de « La graine et le mulet », Hafsia Herzi. Comme c'est passionnant.
5/20

*L'Amour en équation – Fred SCHEPISI – 1995
Avec Walter Mathau en Einstein. Préféré à la première vision, mais ça s'essouffle quand même en sévère deuxième partie. Et dans le genre comédie romantique renouvelée, c'est raté.
6/20

Que d'amour ! - Téléfilm de Valérie DONZELLI – 2014
Adaptation originale et mignonnette des « Jeux de l'amour et du hasard » de Marivaux.
6/20

Le Marquis – Dominique FARRUGIA – 2010
Elle est mariée à Dubosc ou quoi la petite italienne, Luisa Ranieri ? Vue avec lui dans "Bienvenue à bord" il y a deux mois. Et Farrugia, il a décidé de faire chaque nouveau film encore plus naze que le précédent ? Bientôt il ne pourra plus tourner, on arrive aux limites là.
4/20

Le Chant des sirènes – Téléfilm de Laurent HERBIET - 2011
Mouais, ça mixe un peu plusieurs styles : récit initiatique, bluette, chanson, banlieue, racisme. Il y a du bon et du mauvais, mais globalement c'est intéressant.
7/20

Protéger et servir – Eric LAVAINE – 2010
Rien à en tirer. Hormis la jolie Elsa Kikoïne, comme d'hab, et également une inconnue, Léa Moratille.
4/20

Dancing Girls – Darren GRANT - 2009
Du énième « Sexy dance », donc plutôt agréable.
8/20

Whatever Lola wants – Nabil AYOUCH - 2008
Un beau petit film, qui m'a fait penser à « Just like a woman » avec Sienna Miller. Certes un peu candide et naïf, convenu, attendu, guimauve, cliché, mais plaisant. Jolie prestation de la belle Laura Ramsey, enchanteresse. Hâte de la revoir dans un autre beau rôle.
9/20
« Quand tu acceptes d'être vulnérable, tu deviens forte »

La Fille du chef – Téléfilm de Sylvie AYME - 2006
Ah bah oui, du téléfilm familial pur, avec Guy Marchand et Claire Borotra père et fille. De bons sentiments et des clichés, mais c'est plaisant sur le moment. On pense souvent à "Tenue correcte exigée" quand même.
6/20

Denis Maréchal passe la seconde – Spectacle humoristique – 2012
Amusant. Un poil meilleur que le spectacle précédent. Mais quand même dans la longue catégorie des seconds couteaux juste amusants. Comme Lecaplain le mois dernier, je le trouve meilleur en repartie instantanée.
7/20

Les Héritières – Téléfilm de Harry CLEVEN - 2008
Une sorte de saga familiale corse à la "Colomba", mais j'ai abandonné assez vite...
?/20

Le Prix de l'échappée – Documentaire de Pierre-Henri MENTHEOUR – 2014
Un beau reportage sur deux coureurs cyclistes, Arthur Vichot et Steve Chainel.
10/20

Rizzoli & Isles, autopsie d'un meurtre – Série américaine, Saison 3 - 2012
Episodes 13 et 14
Bon, ça n'a plus aucun intérêt cette série. Ca n'en a d'ailleurs jamais vraiment eu. Du pop corn de plus en plus cuit et de moins en moins sucré.
7/20

Hostages – Série américaine de Alon RANYA & Jeffrey NACHMANOFF, Saison 1 – 2013
Episodes 1 à 4
Mm, pas d'une intensité folle, mais ça se laisse suivre. Je teste la première saison.
7/20

Vieux films

Le Brigand bien-aimé (The True story of Jesse James ) – Nicholas RAY – 1957
Pas mal. Préféré ça au film récent sur la même histoire.
8/20

Boniface somnambule – Maurice LABRO - 1950
Mm... nous aussi on aimerait bien dormir...
4/20

*Le Juge et l'assassin – Bertrand TAVERNIER – 1976
Un face à face savoureux, un rôle parfait pour chacun, mais plus étonnant pour Galabru dont la filmographie ne retiendra que deux films : celui-ci, et « Kamikaze ». Deux rôles de fou meurtrier. Beau rôle aussi pour Brialy. Un bon film donc.
( On voit l'ombre de la perche au début, dans l'église )
( Toute petite apparition de Christine Pascal, à la fin )
10/20
« J'ai choisi l'antisémitisme : c'est sans danger, c'est à la mode, et c'est autorisé par l'église »
« Ah, l'appel de la Mère Patrie... - J'ai passé l'âge de vivre chez ma mère »

Trois heures pour tuer – Alfred WERKER - 1954
Un bon petit western sans prétention avec Donna Reed. Plus j'en regarde, plus ça me rappelle les bons moments de mon enfance devant « La Dernière séance ».
10/20

Les Aventures de Rabbi Jacob – Gérard OURY – 1973
C'est pénible. Ni drôle ni intelligent. Poussif, puéril. J'avais hâte que ça finisse. Dlam'airde.
2/20