J'ai pu regoûter le plaisir d'avoir autre chose à faire que de regarder des films, puisque j'ai eu un semblant de vie normale ce mois.
Et ça fait du bien...

Les Irréductibles – Renaud BERTRAND - 2005
Une petite comédie où Merad et Gamblin passent le bac.
6/20

La Jeune fille de l'eau – M. Night SHYAMALAN – 2006
Bof. J'ai à peine regardé.
5/20

La Grande Magie – Pièce de Eduardo De FILIPPO – 2010
La scène finale est intéressante.
7/20

Nos plus belles vacances – Philippe LELLOUCHE – 2011
Mignon et attendrissant. Difficile de ne pas se retrouver dans cette histoire.
8/20

Coco – Gad ELMALEH – 2008
Mm...
1/20

Les Animaux ne savent pas qu'ils vont mourir – Spectacle d'après Pierre DESPROGES - 2003
Un long bricolage sans fil conducteur, trop inégal.
4/20

Colombe – Pièce de Jean ANOUILH -
Je ne sais plus. Apparemment j'ai bien aimé certains dialogues sur l'amour.
?/20
« L'amour n'est que passion. Tenez, à l'âge de cette petite, je m'étais déjà suicidé quatre fois »
« Qu'est-ce que vous croyez que c'est l'amour, vous les hommes : vous adorer parce que vous avez eu le bon goût de nous choisir ? »
« Pourquoi faudrait-il qu'on aime toute sa vie ? N'importe quel médecin te dira que la plus infime de nos cellules se renouvèle au bout de sept ans, on se décompose sur place, et tu voudrais que les sentiments durent toute la vie ? »
« Tu seras toujours seul parce que tu ne penses qu'à toi »

La Nouvelle Maud – Série de Pascal FONTANILLE, Saison 2 – 2012
Un joli bout de comédienne, Emma Colberti, qu'on n'hésite d'ailleurs pas à nous vendre dans tous les sens. A part ça, c'est longuet et un peu vain, d'autant qu'on se fiche autant de l'intrigue policière que des intrigues sentimentales. Quelques scènes à se tordre de rire du niveau de la réalisation ( en particulier lors de l'accident de voiture de ladite héroïne ).
6/20

L'Autre Dumas – Safy NEBBOU - 2010
Quelconque. Je ne retiens que Mélanie Thierry et sa bouche si féminine, ses lèvres tellement attrayantes. C'est dire...
5/20

Une Suite pour deux – Téléfilm de Didier ALBERT – 2008
Un petit divertissement.
6/20

Liberté – Tony GATLIF – 2009
Un bon film, émouvant. Une belle histoire. Et Croze, magnifique actrice, donc.
10/20
( Bojana Panic qui ressemble drôlement à Alice )
( Et non, ce n'est pas ce "Liberté" là, heureusement... )


Implacable – Raoul W. HEIMRICH - 2010
C'est allemand, et ça se voit, parce que ça veut à tout prix faire américain, sans y parvenir. Bon, sinon c'est de l'action german movie avec un scénar à la 24h, mais en carton-pâte.
6/20

En toute mauvaise foi – Spectacle de Jérôme DARAN - 2012
J'ai l'impression de voir le spectacle d'un ami comédien. Quelques calembours, de la nonchalance, de la dérision, du cynisme, je découvre et c'est pas mal.
7/20

Les Mystères de Haven – Série de Sam ERNST et Jim DUNN – 2011 – Saison 2, épisode 6
Un épisode sur le principe de « The Groundhog Day », mais façon thriller.
7/20

L'Attaque – Mini-série de Alexandre PIDOUX – 2011
C'est un peu inutilement long et bateau. Pas trop saisi l'intérêt de refaire pour la énième fois le même type d'histoire. Dommage, les comédiens sont bons et la réalisation proprette.
6/20

Desproges est vivant – Documentaire de Philippe POUCHAIN et Yves RIOU – 1998
Je pense que je me découvre un vrai intérêt pour Desproges à l'aube de ma quarantaine.
7/20

Les Vauriens – Téléfilm de Dominique LADOGE - 2006
Mignon. Et tragique. On voit que c'est du téléfilm, ne serait-ce que dans le sujet, mais si on oublie ce détail on peut apprécier un bon petit téléfilm, sans surprise, mais touchant.
8/20

Revenge – Série de Mike KELLEY – 2011 - Episodes 19 à 22
Les derniers épisodes relancent bien le bouzin. J'attends un petit peu et j'attaque la suite...
8/20

* * *

*La Menace – Alain CORNEAU – 1977
Un film qui fait partie des souvenirs d'enfance, des films marquants du dimanche soir. Difficile de dépasser la force d'un « Police Pyton 357 », mais encore un bon film noir de l'époque où Corneau faisait de belles choses.
10/20
( marrant, lorsque les photographes déferlent pour la photographier du bas de l'escalier, la photo publiée dans le journal l'image d'après est prise juste à côté d'elle )

*Les Parapluies de Cherbourg – Jacques DEMY – 1964
Un joli générique de début, en clin d'oeil à « Chantons sous la pluie ». Ensuite, il y a un charme certain, principalement désuet, mais pas que. Etonnant mélange de réalité, avec le contexte historique et la guerre en Algérie, et de conte musical coloré. J'ai une grande tendresse pour « Les Demoiselles de Rochefort », mais ce film est un objet unique et poétique, document d'une certaine époque et d'un cinéma qui se réinventait. A avoir vu.
8/20

You were never lovelier ( Ô ma charmante ) – George SEITER - 1942
Rita Hayworth est en effet très charmante. Fred Astaire dira même qu'elle dansait mieux que Ginger Rogers. Il voulait peut-être dire aussi qu'elle était plus jolie. Une petite comédie musicale charmante, donc.
8/20