Quelques approximations entendues dimanche soir, lors du second tour des cantonales, sur le plateau d'I-télé :

 

Julien Dray : C'est une réalité auquel ( auxquels ? ) on est confrontés

Déjà que je n'aime pas trop l'emploi du on à la place du nous, alors si en plus la réalité est masculine, rien ne va plus...

Martine Aubry : Les français ont montré qu'ils étaient pour le changement, et il nous reste à lui montrer que nous...

Ah bah oui, ce serait bien qu'ils montrent à le français que...

François Hollande : Au-delà de la Corrèze, pour laquelle je suis redevable

Je suis pas pour, mais quand même...

Cécile Duflot : L'écologie n'appartient pas à personne

Non, elle appartient à "pas tout le monde"

Jean-Luc Mélenchon : Et qui c'est qu'a commencé à écorner la laïcité ?

Moi je sais, moi je sais !! C'est Sarkoooooo

Nadine Morano : La coalision permet de libérer le peuple libyen

Un petit mix de coalition et collision, à moins qu'il n'y ait en plus le lapsus d'une certaine collusion internationale ?

 

Et pour finir une belle petite phrase bien tournée qu'on peut entendre de deux manières ( l'une des deux a d'ailleurs ma préférence ) :

Marine Le Pen : Merci d'avoir su porter ( supporté ) notre message, d'avoir su porter ( supporté ) le Font National