Aujourd'hui, à 16h15, Franck Ribery a fait une formidable ( au sens premier du terme ) lecture, puis, s'apercevant qu'il avait beaucoup de mal à lire des phrases écrites sur une feuille, il a préféré parler avec ses propres mots à lui :

"Y a des choses qui z-ont été dites de votre part qui m'ont beaucoup choqué"

"J'ai senti de l'acharnement aussi pas spécialement sur moi vous avez touché, vous avez touché beaucoup de personnes"

"J'ai revenu en Coupe du Monde, j'avais beaucoup d'envie"

Bon, ce ne sont que de tout petits exemples. Je n'ai pas le courage de revenir sur toutes ses approximations langagières. Mais, s'il était encore besoin de le démontrer, on peut donc gagner des millions en jouant à la baballe, et ne pas savoir parler correctement la France. Deux choses apparemment difficilement compatibles.