Réveillon avec des bénévoles associatifs, visite au personnel assurant des permanences juridiques à l'hôpital, maraude avec le Samu social et, bientôt, montée à bord du bus des femmes, qui aide prostituées et toxicomanes : Hervé Morin multiplie les rencontres avec le monde social. "Heureusement que Nicolas Sarkozy a dit en 2007 qu'il n'y aurait plus de pauvres...", raille le président du Nouveau centre.

Je ne m'en lasserai jamais... il est trop fort.