Pour cet immense compositeur, d'abord un poème symphonique du début de carrière - initialement une pièce pour cor anglais et piano - dirigé par Leif Segerstam.