"Si Villepin est centriste, moi je suis le pape" ( Hervé Morin, le 8 décembre )

Et il sait de quoi il parle, étant lui même bien ancré au centre de l'UMP...