Pour évoquer encore une fois la disparition du grand Chabrol, la fin de "Masques" avec les excellents Philippe Noiret, Robin Renucci et Anne Brochet.

( N'y voyez aucune allusion à l'actualité d'un ex-gendre idéal poudré de blanc qui s'est fait des couilles en or en exhibant et en pleurant des larmes de crocodile sur le sort de centaines de victimes consentantes )