Après Eric Rohmer en début d'année, voici l'excellent Claude Chabrol qui nous a quittés hier à 80 ans.
C'est tout un pan de grand cinéma français et de la Nouvelle Vague qui disparaît avec lui, après 52 ans de passion.
Heureusement, le cinéma est là pour nous laisser ses oeuvres, avec beaucoup de belles choses ( je dirais de bons crus, pour cet amoureux de la table ), dans lesquelles transparaissent sa bonhommie, son ironie, un regard mordant sur notre société et principalement sa bourgeoisie.

chabrol6