C'est le titre du second bouquin d'un vieil ami, donc j'y fais un chti coup d'promo.

Comment être soi-même dans une soirée où l’on ne connaît personne ?
(Le moi existe-t-il ?)

Pourquoi Mamie met-elle une casquette et un pull écossais à son yorkshire ?
(Les animaux ont-ils une raison ?)

Comment ai-je pu rester si longtemps avec un mec aussi con ?
(Ne désirons-nous que des choses que nous estimons bonnes ?)

Lorsqu’on entend « philosophie », on pense parfois à des livres incompréhensibles ou ennuyeux. Le nom même des auteurs est imprononçable : Kierkegaard, Nietzsche, Heidegger… Vivants ou morts, ils ont souvent des allures de zombies. Ils sont dans leur monde et emploient des mots qu’on ne comprend pas toujours, comme « idiosyncrasie », « ontologique » ou « transcendantal ». Dans cet ouvrage, nous espérons faire disparaître ces préjugés : la philosophie n’a rien d’ennuyeux, elle permet de comprendre de manière simple des choses complexes, et n’est jamais éloignée de la vie quotidienne. Elle parle à tout le monde. Elle parle de chacun.

Pour se le procurer

Pour mémoire, Gilles Vervisch, c'est aussi ça :