"Mémoires de nos pères" de Clint EASTWOOD - 2006
Un bon film, comme d'hab. Un film d'hommes. Un film sur la guerre donc. La narration en flash-backs est très bien construite, et les interrogations sur l'héroïsme et la médiatisation sont intéressantes.
11/20

"La Recrue" de Roger DONALDSON - 2003
Un bon polar sur fond d'espionnage. Le scénario est un peu trop lisible, les rebondissements trop attendus, mais c'est bien foutu, efficace et prenant.
8/20 ( 'tain, elle est bonne Bridget Moynahan )

Vu la fin de "Collision", ça avait l'air bien. Un peu trop d'effets appuyés avec la musique cependant.

"Lettres d'Iwo Jima" de Clint EASTWOOD - 2007
Par rapport au premier volet, on n'a que peu d'histoires et de questionnements, c'est trop linéaire, et donc en comparaison insuffisant.
8/20

"Ecrire pour exister" de Richard LAGRAVENESE - 2007
Un beau film tiré de faits réels. Une sorte de "Cercle des poètes disparus" pour jeunes paumés de gangs californiens des années 90, qui grâce à leur Hilary Swank d'instit deviennent meilleurs
11/20

"Couple de stars" de Joe ROTH - 2001
Une gentille petite comédie écrite par Billy Crystal ( qui s'est réservé les meilleurs vannes ), sur le monde des stars d'Hollywood, leurs caprices, leurs amours.
8/20 ( 'tain, elle est bonne Julia Roberts )

"Un crime dans la tête" de Jonathan DEMME - 2004
Encore un bon rôle pour Denzel Washington. Le scénar est plutôt original et exploite notre parano, entre Guerre du Golf, manipulation scientifique militaire et ambitions politiques.
8/20

"Marie-Antoinette" de Sofia COPPOLA - 2006
C'est bien réalisé, c'est mignon ( enfin, surtout la petite frimousse de Kirsten Dunst ), mais c'est assez chiant quand même. Pas de dialogue, pas d'intrigue. Et puis la musique rock anachronique, ça m'a vite agacé, surtout quand ça devient systématique, donc assez vite.
7/20 ( les Converse, sans doute celles de l'actrice, c'est à la 53ème minute )

"La légende de Beowulf" de Robert ZEMECKIS - 2007
On croirait une BD, mais comme c'est un film, ça passe pas terrible. Techniquement, en effet, c'est balèze, mais ça n'apporte pas grand chose à l'histoire. Et puis des acteurs qui deviennent des images numérisées, ça me fait un peu bondir, surtout si c'est Robin Wright et Angelina Jolie. Bref, j'ai pas adhéré au principe. J'ai regardé, et c'est tout.
6/20

"Stardust" de Matthew VAUGHN - 2007
Un bon film de fantasy, d'après Neil Gaiman. Franchement, j'ai beaucoup aimé, c'est le genre de film de divertissement que j'aurais adoré adolescent, avec du merveilleux, un monde imaginaire, une belle histoire d'amour, de belles petites idées foisonnantes, de la poésie, de l'humour, pas de perte de rythme, ni de confusion malgré les différentes histoires croisées. Bref c'est beau comme un conte pour enfants, et mon coeur d'enfant a aimé vivre cette aventure.
12/20 ( elle est mignonne Claire Danes )

"Saint-Jacques... la Mecque" de Coline SERREAU - 2005
Un film téléfilm. Une sorte de "Randonneurs", l'humour en moins, avec quelques petites histoires sympathiques sans plus. Par contre, de très beaux paysages du sud de la France. Au moins, j'aurai fait le pèlerinage par procuration...
7/20

"La deuxième vérité" téléfilm de Philippe MONNIER - 2003
Une bonne petite enquête, de bons dialogues, de bons comédiens ( apparition de Claude Chabrol ), et de belles comédiennes ( Louise Monot, Delphine Rollin, Camille de Pazzis ). Un bon moment.

"300" de Zack SNYDER - 2007
La bataille des Thermopyles adapté d'une BD de Frank MILLER. C'est bien foutu, en tout cas bien plus que dans "Sin City", surtout dans les couleurs sépias, l'atmosphère antique. Mais qu'est-ce que c'est vain ( et puis les ralentis, on s'en passerait aisément ) et fascisant ! Un vrai film de propagande. Ca tue à tout-va, c'est une apologie de la force et de la violence. Au secours, moi qui ne suis que faiblesse et douceur. Et puis c'est pas ça qui va rapprocher l'Iran et les USA, parce que les spartiates, démocrates, beaux, forts, parfaits, avides de liberté, et les perses, conquérants, sauvages, esclavagistes, personne ne peut ignorer le parallèle.
J'ai hâte de mater la version de MATE tiens, que j'espère un poil plus sérieux historiquement...
4/20 ( pour Lena Headey, l'unique rôle féminin )

"Nimitz, retour vers l'enfer" de Don TAYLOR - 1980
Un porte-avion retourne à la veille de l'attaque de Pearl Harbour.
Je l'avais vu il y a longtemps. Je ne pense pas que ma fascination pour les histoires temporelles vienne de là, mais c'est sympa. Et puis ça pose une question vertigineuse : que faire si on avait la possibilité de tout changer, d'éviter un tel évènement ?
6/20

"Les Portes du temps" de David CUNNINGHAM - 2007
Eh bien dans un genre très éloigné, mais avec un principe de retour dans le temps ( trop peu utilisé à mon avis ), c'est bien sympa ce petit film d'aventures pour ados. En tout cas, je préfère nettement ça à Harry Potter.
9/20

"La Fille de Monaco" d'Anne FONTAINE - 2008
Un film qui oscille entre comédie et tragédie. Un triangle "amoureux" entre trois personnalités aux antipodes, dont rien ne sortira. Le film aurait sans doute gagné à n'être qu'une comédie, parce qu'au final on est fortement déçu du séjour.
7/20

"Twilight" de Catherine HARDWICKE - 2009
Un teenage-movie qui sort des sentiers battus, un film de vampire dans l'américaine pluvieuse du nord-est, loin des campus habituels, une histoire d'amour émouvante et profonde entre deux ados réservés et sensibles. En tout cas ça se regarde sans aucun déplaisir et il n'y a pas de scènes superflues, genre bastons ou poursuites débiles. Un bon film pour adolescents différents.
11/20

"Sphere" de Barry LEVINSON en faisant mes cartons. Pas vraiment vu, pas vraiment d'avis.

Un film espagnol, "Le jour où j'ai grandi", pas terrible. Du Del TORO en moins bien.

Revu "Misery" de Rob REINER. Un peu vieilli quand même.

"Les Passagers" de Rodrigo GARCIA - 2009
Un bon petit thriller avec la charmante Anne Hathaway.
Je me doutais un peu du truc, mais c'est sympa.
10/20

"Becoming Jane" de Julian JARROLD - 2007
Encore un film avec la charmante Anne Hathaway, dans une espèce de bio de jeunesse de Jane Austen. Le problème, c'est que c'est très lent, très ennuyeux, et que j'avais déjà vu "Orgueil et préjugés" ( quasiment la même histoire ) l'an dernier avec la charmante Keira Knightley. Le charme ne suffit donc pas.
7/20

"The Strangers" de Bryan BERTINO - 2007
Un thriller qui ressemble beaucoup à "Ils", la même durée d'ailleurs, 1h20, alors qu'une demi-heure aurait amplement suffi. Seule chose qui sauve le film d'un ennui total : ma petite Liv Tyler, qui devient de plus en plus rare, et qui aurait pu faire un meilleur choix, mais bon...
4/20 ( pour elle )

Un film avec Steven Seagal, se déroulant en Roumanie ( pas envie de chercher le titre ), qui obtient la palme avec -888/20. Tout est à jeter : le scénario, l'intrigue, les dialogues, les acteurs, la réalisation, le montage, les scènes de poursuite, les scènes de baston, les scènes d'amour. Un véritable bonheur de film de merde en tout point. En tout cas, ça détend.

"L'étrange histoire de Benjamin Button" de David FINCHER - 2009
Un beau film, une belle histoire étonnante, de bons acteurs, une réalisation soignée, la musique de Desplat. Un mix étrange entre Forrest Gump et Amélie Poulain ( très léger ): un bon moment.
(
Par contre, lorsqu'il est dit " je ne pouvais m'en plaindre aux Parques", je n'ose imaginer le nombre de ceux qui n'ont pas compris cette formule et entendu "aux parcs". M'enfin bon, on ne va pas pour autant niveler par le bas )
10/20


Vieux films


"Orage"
de Marc ALLEGRET - 1938
Un beau drame de la passion, avec un Charles Boyer plus humain qu'à l'accoutumée, et une Michèle Morgan rayonnante, jeune, belle, aimante et aimable. Les choses se passent mal, donc le film est réussi.
12/20

"Occupe-toi d'Amélie" de Claude AUTANT-LARA - 1949
Amélie, une cocotte entretenue par Milledieu, se prête à un mariage blanc pour aider Marcel, un ami de son amant, à toucher un héritage. Mais une idylle naît entre les faux mariés.
Pfff, j'ai trouvé ça lourdingue et pas drôle, long et sans intérêt. Ca braille, ça tourne en rond, bref, j'ai pas aimé du tout.
4/20

"Le Caïd" de Bernard BORDERIE - 1960
Je pensais que le héros allait se faire passer pour un caïd et qu'on aurait droit à des scènes de comédie, des quiproquos, mais non, on n'a pas grand chose, juste un bon petit rôle sur mesure pour Fernandel, qui en fait des tonnes.
6/20

"Les Affaires sont les affaires" de Jean DREVILLE - 1942
Isidore Lechat, patron de presse sans scrupule et homme d'affaires véreux, sacrifie tout au pouvoir de l'argent, n'hésitant pas à tyranniser famille et serviteurs et à terrasser par tous les moyens ceux qui le gênent dans sa réussite sociale.
Un film qui résonne étrangement avec notre époque et la crise ambiante. J'étais crevé ce soir-là, faudrait que je le revoie.

Pareil pour "L'Enfer des anges" de CHRISTIAN-JACQUE - 1941
Je travaillais et j'avais un peu lâché prise : je le rematerai plus tard.

"Hombre" de Martin RITT - 1967
Un très bon western psychologique, où le blanc devenu indien ( très bon Paul Newman ) est écarté par les blancs, puis devient leur sauveur.
12/20

"Terrain vague" de Marcel CARNE - 1960
Un beau film sur l'adolescence à l'aube des années 60. Les bandes, la banlieue, les terrains vagues, l'ennui, les grues, une nouvelle ère qui s'amorce. Un quiproquo, une histoire d'amour, le regard d'un enfant innocent, qui bientôt se fermera. Un peu trop de pathos, mais au moins Carné a cherché à renouveler son oeuvre, à se rapprocher de la réalité, comme dans "Les Tricheurs", et ça marche aussi bien que lorsqu'il faisait du cinéma poétique.
11/20

"Piège à minuit" de David MILLER - 1960
Un bon petit polar avec Doris Day ( dont on fête les 85 ans aujourd'hui ) et Rex Harrison. Nettement moins bon que "Raccrochez c'est une erreur" de LITVAK cependant...
8/20

orage