Rypdal

Deux oeuvres sublimes, selon moi. Parmi mes préférées. Intérieures. Intenses. Tragiquement belles.

Pour les ceusses qui ne le connaissent pas encore, Terje Rypdal est un guitariste norvégien, qui joue depuis bientôt quarante ans une musique très originale, entre jazz et musique symphonique, avec un phrasé très personnel - très hésitant et nerveux - et des horizons très épurés, des atmosphères nordiques et désertiques, où seule sa guitare se déploie tel un oiseau perdu dans un ciel infiniment blanc.

Ici, sa facette orchestrale, celle qui a ma préférence, dans un concerto pour violon et une oeuvre pour choeur de femmes et orchestre de chambre. Deux pièces sombres et lumineuses à la fois. Deux odes à la musique.
( Deux oeuvres qui font partie de la "bande originale" de mon roman de Camille... )