tokyo_haut

C'est bien pratique comme titre. Selon son auteur, il permet de dire selon les goûts : "J'ai vu le "Merde" de Carax" ou bien "J'ai vu la merde de Carax". Et puis par la même occasion, ça rappelle pas mal d'évènements liés à l'histoire de ce réalisateur de génie. Et je crois que ça résume pas mal de choses sur notre époque.
Je me souviendrai toute ma vie de ce mois d'Octobre, il y a 17 ans, lorsque sortait "Les Amants du Pont-Neuf", film que j'attendais depuis des années. L'année précédente, je me matais son chef d'oeuvre "Mauvais Sang" environ trois fois par semaine, tous les midi, en rentrant du collège, par moitiés. Et je vibrais d'apprendre que le tournage de ce film maudit venait enfin de reprendre. La fin de mon adolescence me semble être condensée dans ces deux films. J'en reparlerai sous peu. J'ai envie de parler davantage des oeuvres qui me portent.
Par la suite, il ne tourna qu'un piètre "Pola X" dont on a entendu parler il y a quelques jours, à propos de Guillaume Depardieu. Un film selon moi aux antipodes du génie de ce cinéaste. En attendant, alors qu'on ne l'attendait plus ( un projet de road-movie aux USA semble avoir échoué, après tant d'autres de la belle époque avec Juliette Binoche ), son nouveau film vient de sortir, dans "Tokyo", où figurent aussi les oeuvres de Michel Gondry et Bong Jong-Ho.