Le député Pierre Moscovici, candidat à la direction du Parti socialiste, a estimé lundi que le PS devait discuter de "thèmes de gauche" ou "économiques et sociaux" avec le président du Mouvement démocrate (MoDem), François Bayrou, sans pour autant envisager une alliance. Alors qu'on lui demandait sur Europe-1 si les "Reconstructeurs" refusaient l'alliance avec les centristes de François Bayrou, Pierre Moscovici a répondu: "Pas exactement. Je dirais que nos alliances sont à gauche, avec les Verts, avec les communistes, mais en même temps on doit discuter avec François Bayrou". "Le problème, c'est où est François Bayrou? Il est dans l'opposition à Nicolas Sarkozy, manifestement. S'il est prêt à discuter sur un certain nombre de thèmes de gauche, ou sur des thèmes économiques et sociaux avec nous, pourquoi ne pas le faire? Simplement, restons d'abord nous-mêmes. Ne soyons pas dans le changement d'alliances, ne soyons pas non plus dans la fermeture", a-t-il affirmé.Questionné sur un rapprochement avec Olivier Besancenot et la LCR, il a répondu: "Ce sont des gens dont j'écoute la voix (...) Je les respecte, mais l'alliance, bien sûr, il n'en est pas question".

Quand mon favori chez les socialistes souhaite un rapprochement avec mon favori pour la présidence de la République...
J'ai comme l'impression que l'alliance que j'appelle de mes voeux ( sociaux démocrates du PS, Verts et MoDem ) est envisageable dans un proche avenir. Mais je me demande encore quelle forme pourra prendre cette entité. Pour 2012 en tout cas, je verrais bien Bayrou président et Moscovici premier ministre. Il faut que ces deux courants s'entendent, pour le bien du pays. Et c'est plus que possiblement possible.