Une musique magnifique découverte à l'époque où j'étais au lycée avec les deux demoiselles citées ci-dessous, et qui ne m'a jamais quittée depuis.

Starless

Un petit topo sur l'album "Red", sorti en 1974.

RedRobert Fripp, guitariste intello génial, William Bruford, batteur inventif et implacable, John Wetton, solide bassiste à la voix chaude et rauque ; de bons ingrédients de base pour un album parmi les sommets du rock progressif des années 70.
Une musique mathématiquement folle et énergique, axée sur des gammes peu communes comme la gamme diminuée ou la gamme ton par ton, donnant un caractère harmonique très particulier à l"ensemble. Mêlant la force à la douceur, la fantaisie à la rigueur, les envolées lyriques et poignantes ( le seul titre "Starless" ne peut plus quitter votre mémoire après une écoute ) aux délires schizoïdes, les sonorités délicates des cordes aux stridences électriques, King Crimson nous livrait alors le chef d'oeuvre de leur carrière à peine entamée, avant de séparer pour quelques années.

( J'ai aussi joué le titre éponyme "Red" avec mon groupe CHUNGA il y a une dizaine d'années. Un enregistrement live ici )